Blessures
  • Éditeur québécois

Un fantôme erre entre deux continents. Celui d’un homme, un médecin, né dans un grand pays vide et froid, mais qui est mort à l’autre bout du monde, empoisonné à cause d’une blessure reçue sur le champ de bataille.

Il s’était porté volontaire dans une vaste guerre révolutionnaire où était plongé un vieil empire pourrissant. Il voulait être sur le front pour soigner les blessés, tous les blessés, de quelque côté qu’ils soient. Là-bas, il est devenu une figure héroïque, et pendant de nombreuses années on a obligé tous les écoliers à apprendre par coeur le récit de ses hauts faits. Dans son pays d’origine, toutefois, il est presque un inconnu, tout au plus un excentrique à l’idéologie douteuse qui s’est laissé importer par son tempérament impulsif.

En évoquant cette figure dans laquelle le lecteur ne peut s’empêcher de reconnaître Norman Bethune, Ying Chen propose une profonde et subtile réflexion sur les rapports entre l’Orient et l’Occident, le passé et le présent, l’individu et la société.